Loading

La facilitation graphique favorise l’intelligence collective en retranscrivant visuellement et en direct les échanges. Elle booste la créativité et rend les workshops dynamiques et ludiques.

Ils nous font confiance

Aménagement du territoire, mobilité, urbanisme, industrie, médical, technologie, grande consommation, sport.

Vous organisez un atelier à Paris, Lyon, Genève, Grenoble, Annecy … Vous avez des questions ? 
Nous écrire un mail

ON VOUS EN DIT PLUS

1/ LA FACILITATION GRAPHIQUE QU’EST-CE QUE C’EST  ?

Une image vaut mieux que 1000 mots !

Concrètement, un ou plusieurs facilitateurs graphiques vont illustrer ce qui se dit : cela peut être des dessins de notions très concrètes (ex : la forme d’une poignée, des concepts de produits…) ou plus abstraites (ex : le confort thermique, des idées de nouveaux services, business models…). Cela « met de l’huile » dans les rouages collectifs, facilite la mémorisation et apporte un aspect ludique aux ateliers.

Au service tous les participants, elle permet donc de traduire visuellement la pensée de chacun, construire une vision commune tout en apportant agilité et créativité.

2/ LA FACILITATION GRAPHIQUE à QUOI çA SERT ?

A rendre les séances collectives ludiques, dynamiques et efficaces !
  • Rendre les idées concrètes et communicables
  • Renforcer la dimension collective des séances de travail
  • Créer un marqueur visuel pour faciliter la mémorisation
  • Synthétiser et hiérarchiser les informations
  • Faciliter le tri et l’organisation des idées, accélérer les projets
  • Faciliter les passages de relais dans les projets

3/ FACILITATION GRAPHIQUE OU SCRIBING ?

A vous de choisir selon vos besoins !

Les deux notions sont proches. Le scribing est souvent centré sur la création de grandes fresques retraçant les échanges lors d’un événement.
Chez K.I.D.S., notre approche est un peu différente. Nous réalisons nos visuels en direct soit sur tablette graphique soit sur des feuilles A4 spécifiques. Cela permet de les afficher facilement lors des séances de travail en s’adaptant à l’espace (aux murs, sur les vitres, etc.), de pouvoir les déplacer pour faciliter le tri, mais aussi de scanner facilement les productions pour alimenter le compte rendu. Sur un autre mode, nous pouvons projeter en direct les illustrations en train de se faire, soit via la tablette ou soit en filmant la zone de dessin.

4/ QUI UTILISE LA FACILITATION GRAPHIQUE ?

Toutes les organisations qui mobilisent l’intelligence collective !

Elle est souvent utilisée par les consultants, les facilitateurs ou encore les chefs de projet pour booster leurs réunions de travail ou workshops. L’important est de bien identifier la valeur ajoutée recherchée : qu’il s’agisse d’aider les participants à être créatifs, d’illustrer les débats en séance plénière, de préparer un compte rendu illustré, de représenter un scénario d’usage etc.
En amont de(s) atelier(s), le facilitateur graphique échange avec l’organisateur pour que la prestation s’intègre au mieux dans le déroulé de l’atelier.

5/ Zoom sur la facilitation graphique en présentiel

Pour construire facilement une vision commune

On l’a dit plus haut, le ou les facilitateurs illustrent les idées et les partagent en direct : soit en plénières, soit en tournant dans les différents groupes de travail pour alimenter la réflexion.
Le processus de concrétisation amène naturellement le groupe à se poser les bonnes questions sur la valeur de son concept, la faisabilité technique, etc. Avec 15 ans d’expérience en design thinking et innovation, nos facilitateurs ont ainsi un vrai rôle « d’accoucheur » des idées des participants. 

6/ Zoom sur la facilitation graphique à distance

Pour booster l’engagement et retrouver du plaisir

Avec la crise sanitaire, les réunions à distance se sont multipliées. On y gagne en temps de transport, mais on y perd en contact humain et la lassitude arrive vite lors des visioconférences à répétition. Le facilitateur graphique illustre directement sur tablette graphique et partage les dessins sur des plateformes collaboratives dédiées (Teams, Miro, Klaxoon etc. ). Les participants peuvent ainsi voir la réflexion avancer et construire une vision collective. L’ensemble des illustrations est ensuite exploitable pour retracer les échanges et enrichir le compte rendu.